Je voudrais leur dire

EUR 8.43

PAR L’AUTEURE DE « LA PUDEUR DES SENTIMENTS », lu par plus de 25.000 lecteurs ! Stone Harbor, New Jersey, mai 1994 John Paterson fait une étrange découverte dans le grenier de son père : des centaines de partitions musicales, dont il ignorait l’existence, dormaient dans une vieille malle enfouie sous une épaisse couche de poussière. Pourquoi, son père Andy, ne lui a-t-il jamais parlé de cette œuvre ?

Qui a écrit cette musique ? Son petit – fils Ben, intrigué par la présence de ce trésor dans la maison de ses grands-parents, va-t-il en percer le secret ? L’histoire avec un grand H doit aussi passer par le roman. Dalila Heuse, auteur de « La pudeur des sentiments », lu par plus de 25.000 lecteurs signe ici son deuxième roman.

Elle quitte la sphère du texte autobiographique et s’engage sur la voie de la fiction pour nous parler d’une période de l’histoire « salie à tout jamais » par la rage et la fureur d’un peuple aux abois, nourri par la haine et la violence. Inspirée de témoignages réels, elle nous parle d’un passé que l’on voudrait tous oublier. Mais pouvons-nous nous permettre de tourner cette page ?

Toujours avec cette pudeur qui la caractérise, elle nous raconte comment, grâce à la musique et une volonté au-delà du commun, l’être humain peut transcender sa douleur et survivre à tout, même à l’indicible. Elle nous décrit la peur, la détresse, l’amour et la folie avec la justesse et la passion qui la caractérise. Est-ce que le mal se trouve en chacun de nous, ou avons-nous besoin d’une raison pour l’exprimer ? Professeur de biologie et d’éducation physique de formation, Dalila Heuse, mère de quatre enfants, évolue dans le monde médical depuis plus de 30 ans. L’écriture fut pour elle une révélation lorsqu’elle décida de prendre la plume pour révéler, à ses enfants , comment son enfance fut bafouée par la folie d’un homme.

Depuis, l’écriture fait partie de sa vie, et c’est après le beau succès rencontré lors de la sortie de son premier roman qu’elle se lance dans l’aventure de celui-ci. Je remercie par avance chaque lecteur qui aura la gentillesse de déposer son commentaire sur le site Amazon, car il est évident qu’un roman ne peut vivre que par le plaisir qu’il procure à son lecteur !

Votre retour constitue donc pour moi le plus atout quant à la validité de mes écrits. Amicalement, Dalila

Je voudrais leur dire
3 (60%) 1 vote

Vous aimerez également ...

0 commentaires sur “Je voudrais leur dire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Souscrire à notre flux RSS

Soyez informés sur les nouveaux eBooks.

Ebooks DLP