Les dessous de l’alimentation Bio

EUR 15.00

Préface de Marie-Monique Robin Nous nourrir tous demain… et si seule la bio pouvait y parvenir ? « La » Bio nait dans les années 1960. En plein essor de la chimie et de l’agriculture intensive, des consommateurs et des paysans résistent ; les uns veulent continuer à manger sain et local, les autres défendre une agronomie respectueuse de la nature et des hommes.

Ils font alors cause commune pour reprendre en main leur destin. 50 ans plus tard les magasins bio se multiplient, mais qu’en est-il de cette utopie ?

Ce livre interroge les préjugés et questionne les limites du bio. Il révèle les options gagnantes d’un projet porteur d’espoir. Partout des citoyens œuvrent pour protéger notre autonomie alimentaire, nos terres, notre santé.

Ce livre alarme également. Les semences autorisées sont privatisées, tributaires des pesticides, les variétés naturellement résistantes sont interdites. Une part croissante de nos terres est dédiée à la nourriture animale, d’exportation ; elles ne nous nourrissent plus. L’agriculture conventionnelle de piètre qualité et peu nutritive ne survit que par les subventions.

Jusqu’à quand ? La Bio, la permaculture, les coopératives ont les solutions de résilience. Se prémunir des pratiques de la grande distribution, du bio industriel et des labels au rabais paraît idéaliste, c’est en fait vital.

Et si la bio était un projet de société, non pas un marché ou le choix de quelques-uns, mais notre seule voie ? Une magnifique voie.

EN QUETE… Se nourrir demain –

Entretiens menés avec Claude Gruffat, président de Biocoop depuis 2004, de formation agricole, d’abord conseil à l’installation des agriculteurs, coopérateur de longue date puis gérant d’un magasin bio.

Les dessous de l’alimentation Bio
4 (80%) 1 vote

Vous aimerez également ...

0 commentaires sur “Les dessous de l’alimentation Bio”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *