Victor Hugo – Le dernier jour d’un condamné

Vous aimerez également ...

12 commentaires sur “Victor Hugo – Le dernier jour d’un condamné”

  1. SaOuMa dit :

    votre lecture est agreable.Merci

  2. mariam baddou dit :

    Une belle voix qui nous aide a comprendre ce roman merci

  3. Isabelle ALABRE dit :

    merci beaucoup

  4. Berlherm E dit :

    Peine de mort et obligation d’exister:
    « La création d’une existence ne sert que ceux qui existent déjà, quand il ne maitrise pas cette création ni le chemin que suivra cette existence, le créateur est soit un animal ou un idiot, soit un négrier, voire un sadique. »

  5. Ohm mes dit :

    Victor Hugo mentionne Papavoine 🙂 (!)

  6. Ohm mes dit :

    C’est perturbant, parce que cette lecture est tout de même plutôt monocorde (pardon)… Si j’avais le texte sous les yeux… Il faut se mettre à la place d’un condamné à mort (qui n’a jamais pu se faire toutes ses réflexions-là…)

  7. Ohm mes dit :

    A la réflexion, c’est plutôt difficile à bien interpréter, car irréel… …en fait, je crois que j’aurais écrit ça mieux… mais on peut toujours essayer avec le texte tel qu’il est….

  8. Simone Pascal dit :

    merci pour cette voix claire et agréable

  9. naaime BN dit :

    la lecture est extraordinaire

  10. Andréa Louison dit :

    Merci beaucoup,
    Vous lisez très bien.

    Continuez !

  11. Hâtez-vous dit :

    Aussi ne connaîtrait-il pas de but plus élevé, plus saint, plus auguste, que celui-là: concourir à l’abolition de la peine de mort.

  12. Solène G dit :

    merci beaucoup. vôtre voix est agréable et relaxante, merci pour cette belle lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *